Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

26 juin 2007 2 26 /06 /juin /2007 08:12

Métro : rendez-nous les guichetiers !

"Métro parisien. Station Alésia. Un vieux monsieur hurle : «Ça marche comment ce machin ?»  L’homme est excédé parce qu’il ne parvient pas à se procurer son titre de transport au distributeur automatique de tickets. L’employé de la RATP quitte son guichet et vient à son secours. Il lui explique les rudiments de la machine. Il faut sélectionner sur l’écran son titre de transport parmi une foule de propositions (ticket à l’unité, carnet, coupon hebdomadaire ou mensuel.). Valider son choix en appuyant sur un bouton vert. Annuler avec un bouton rouge si on s’est trompé. Le paiement se fait par pièces ou carte bancaire. Ça paraît simple. Mais le grand-père semble totalement désarçonné face à l’automate. On devine qu’il est incapable de refaire seul l’opération. «Alors on ne peut plus acheter au guichet ?»    interroge-t-il. L’employé de la RATP lui répond non d’un signe de la tête."

La suite de cet article de Libération


Les frontières de la modernité

Libération aborde aujourd'hui la douloureuse question des exclusions que créent les progrès techniques dont on a plutôt tendance à penser qu'ils se démocratisent.
Si effectivement l'utilisation de téléphones portables, d'ordinateurs, d'accès internet, de machines automatiques ne cessent de s'étendre, il faut bien avoir conscience que, pour une part relativement importante de la population, ceux-ci créent de nouvelles frontières.

Frontières financières et, plus fondamentales encore, frontières entre ceux qui sont capables, au regard de l’âge ou du capital culturel, de s’approprier ces technologies nouvelles.
Frontières invisibles pour la plupart d'entre nous, frontières, si réelles et cruelles, pour ceux qui y sont confrontés quotidiennement.

Ces problèmes liés à l'accessibilité ne sont pas sans rappeler ceux que j'ai déjà évoqué quant à l'accès à l'espace public (Mobilité et perceptions - Nos vieux, nous, vieux  - L'accessibilité de l'espace public).

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Médias
commenter cet article

commentaires

DETAILS 30/08/2007 11:46

Tu évoques un problème très important Benoît, Plus on sera riches technologiquement plus on aura ce genre de problème, quoi faire? arrêter le progrès? ou bien faire de sorte qu'il soit accessible à tous sans frein et sans différence?Est ce que tu as pensé toi à une solution? parcequ'une seule solution, à mon avis n'existe pas et ne suffira jamais...

Articles Récents