Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

24 septembre 2007 1 24 /09 /septembre /2007 10:57

(mise à jour du 12/12/07
vidéo de la conférence)

 

Présentation

"La Terre compte 3,3 milliards de citadins, quatre fois plus qu’en 1950 et selon les estimations de l’ONU (Fonds des Nations unies pour la population = Fnuap) pour la 1ère fois dans l’histoire de l’humanité, ils sont plus nombreux que les campagnards. Et en 2030 les villes devraient regrouper près de 5 milliards d’habitants, mais cette augmentation se fera à 93% dans le Tiers monde (Asie et Afrique) par l’explosion des bidonvilles où s’entassent les pauvres (enfants des rues, orphelins sans abri…).

Cela entraîne une dégradation de l’environnement due au développement incontrôlé entranant inondations et glissements de terrains. C’est la menace de l’élévation du niveau de la mer pour les cités des zones côtières, due au changement climatique qui augmente la température moyenne,laquelle entraîne la formation « d’îlots de chaleur » suite à la concentration urbaine.

D’autre part l’étalement urbain qui gagne sur les terres agricoles augmente l’effet de serre à cause de la multiplication des transports individuels (voitures, camions…) qui génèrent une importante pollution atmosphérique.

Face à ce constat doit répondre le concept de « ville durable » par une densification de l’habitat permettant de réduire la consommation des ressources (eau, énergie, alimentation…) et résoudre l’exclusion sociale pour, par exemple, mieux accueillir les migrants afin de garantir à tous ses citoyens une bonne qualité de vie."


Programme
Le site du salon



Le contenu de mon intervention

A ma grande surprise, l'association ADPSL m'a demandé d'intervenir lors de ce week-end.
Après avoir un peu hésité de peur de ne pas être à la hauteur (je ne suis qu'un jeune professionnel et je n'ai jamais donné de "conférence"), j'ai accepté leur proposition.

Je n'ai pas encore eu le temps d'approfondir ma future intervention, mais ce qui est sûr c'est que ce ne sera pas un grand discours style moi-je-sais / yaka / fokon.
Loin des grandes paroles vides de sens et des gadgets, mais je vais essayer de relever quelques pistes de réflexions et d'actions dont certains ont déjà été évoqués ici (les usages, la prise en compte du vieillissement, la nécessité pour les communes d'avoir des services adaptés, etc.).


La vidéo de la conférence (ajout)

Lors de mon intervention, j'ai défendu ma conviction que, avant de claironner qu'on va faire des villes durables à coup de mesurettes, on devrait avoir l'humilité d'essayer de reduire tout ce qui est non durable dans nos villes.

Cette conférence a été filmée par
TV Sol, une télévision associative locale, qui vient de la mettre en ligne. Merci à Jean-Pierre Baro.
Pour la voir, il suffit de
cliquer ici
, d'installer un petit logiciel et d'aller dans la catégorie "Conférences".

Cela fait bizarre de se voir, de s'entendre.
Vous constaterez que je ne porte "pas toujours" ma perruque rouge ;o)
Tout n'est pas parfait, loin de là, mais c'était la première fois que je me livrais à cet exercice.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Actualites
commenter cet article

commentaires

Benoît L. 02/10/2007 11:28

Ravi que mon intervention vous ait plu.Effectivement, toutes ces préoccupations pourraient alimenter les débats des élections municipales. Je devrais m'y employer...Pour les "malheureux" qui n'ont pas pu assister au salon, la télé locale "TV Sol" m'a filmé.Un reportage devrait être en ligne prochainement.

picouet 02/10/2007 10:21

J'ai assisté à la conférence que j'ai vécu comme une bouffée d'air frais, aux antipodes des yaka / fokon. Chaques acteurs, (élus, citoyens), sont directement interrogés. Il s'agit bien d'une réflexion collective et d'une prise de conscience personnelle dans nos modes de vie. Un grand merci à l'adpsl et à Benoît ! Le sujet est loin d'être épuisé, continuons à le nourrir, notamment dans le cadre des prochaines élections municipales...

details 26/09/2007 09:26

Contente pour toi, Benoît et au plaisir de lire ton intervention sur ton blog. Bonne continuation.

GG 25/09/2007 18:03

Moi je suis d'accord avec le concept de ville durable, mais le "tiers"monde, connait pas!Peux-tu préciser quel est le premier et le second?Je taquinne, je suis impatient de voir cette conférence! Suerte humbre

Benoît L. 24/09/2007 11:43

Bien sûr, je ne manquerai pas de reproduire mes réflexions ici.Surtout que j'aurais peut-être bientôt le temps de mettre par écrit un certain nombre de choses qui me trottent dans la tête.

Articles Récents