Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 10:36

Sidéré, voilà l'état dans lequel je me suis retrouvé à la lecture de l'article d'Yves Marrocchi sur Rue 89 : East Saint Louis, ville rayée de la carte des Etats-Unis.

Tout le monde a plus ou moins entendu parler de Saint-Louis, ville fondée par les Français en Louisiane et creuset du jazz.
Lorsqu'il arrive à Saint-Louis pour y poursuivre son parcours de jeune chercheur, Yves Marrocchi entend rapidement parler d'East Saint Louis, mais c'est pour le déconseiller fortement d'y aller. "East Saint Louis semblant terrifier tous les habitants de Saint Louis sans qu’ils n’y soient jamais allés."
Seul un pont sur le Missouri sépare pourtant les deux villes.


East Saint Louis n'a été créée qu'en 1861 suite à l'implantation de nombreuses industries sur cette rive du fleuve. Elle "est, à la base, un centre industriel avant d’être une ville à part entière".
Et lorsque ces industries vont connaître des difficultés au XXe siècle, ceci va se traduire par une véritable descente aux enfers pour la ville.
Fuite de la population, notamment aisée (plus de 80 000 en 1950, 30 000 aujourd'hui, essentiellement des Afros-Américains), pauvreté, fermeture des services publics (le ramassage des ordures ne sera même plus assuré pendant plusieurs années), pollution par les usines pétrochimiques et de Monsanto, délinquance (pour 100 000 habitants, il y a environ 0,7 meurtres en France7 aux Etats-Unis et 63 à East Saint Louis), etc.

Dès qu'il en a les moyens, notre chercheur part à la découverte de la ville :
"Deux heures d’errance au cœur d’East Saint Louis vous prennent aux tripes tant le paysage est apocalyptique. Le long des rues, de nombreux immeubles se sont littéralement effondrés. Je suis obligé de rouler sur les trottoirs pour éviter les gravats. Le soleil surchauffe le béton fissuré. Les très nombreuses maisons brûlées ou murées donnent à East Saint Louis un aspect de ville fantôme. Seul, de temps en temps, un Afro-américain solitaire qui traverse la rue comme dans un rêve casse cette impression."

Pour aller plus loin, à découvrir l'article :  East Saint Louis, ville rayée de la carte des Etats-Unis

D'autres photos de d'autres sites fantômes sur le site d'Yves Marrocchi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Médias
commenter cet article

commentaires

Articles Récents