Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

2 avril 2006 7 02 /04 /avril /2006 19:54

Contexte

Depuis 20 ans, avec la Décentralisation, de nouveaux acteurs locaux sont apparus et ont acquis un pouvoir de plus en plus important : Conseils régionaux, Conseils généraux, EPCI.

Ces nouveaux acteurs ont dû batailler ferme (et continuent à le faire) pour s'imposer et prendre leur place : problèmes de partage des compétences, d'obtention de moyens afin de les excercer, de reconnaissance et d'identification.

De la publicité pour mettre en avant leurs actions, de nouveaux modes de désignation pour améliorer leur légitimité (ex : élections régionales) ont grandement amélioré ce dernier point.
Un autre moyen, utilisé par ces nouvaux acteurs, a consisté en la construction de sièges dignes de leurs prérogatives.

C'est dans ce contexte que je vais vous parler du siège du Conseil général de Haute-Garonne à Toulouse devant lequel je passe tous les jours.


Un bâtiment majestueux

Sur ces photos aériennes, on distingue rapidement la silouhette du siège du Conseil général.

Et celle-ci est, ma fois, assez majestueuse, ce qui devait être une demande du Conseil général dans un besoin d'affirmer l'importance d'une collectivité dont le rôle s'accroît.

 

 



Mais un bâtiment retranché

Un joli bâtiment, mais, personnellement, j'ai rapidement trouvé qu'il y avait quelque chose qui clochait : c'est un camp retranché !

Premier indice, ses deux entrées principales, que vous distinguez ci-dessus, sont fermées par des grilles toute la journée. Aurait-on peur d'un mouvement de foule ?

Mais, ce n'est pas le pire pour moi, le plus symbolique.
Comme vous pouvez le distinguer sur les photos aériennes, le bâtiment est entouré d'espaces verts, d'espaces aménagés très sympas et que voit-on, nous citoyens ?

 

 



Des grilles, des murs ...










et des portes cadenassées...


Quelle tristesse !
Le Conseil général pourrait donner une autre image de lui :
- un accès plus accueillant à ses locaux (des barrières ouvertes la journée, des plantes qui éguaient une allée centrale aujourd'hui morne et vide)
- un lieu de vie agréable en ouvrant ses abords aux citoyens ("Chérie, je vais promener les petits au Conseil général!").

Elus, fonctionnaires, citoyens, quelle image préférez-vous ?


Pour le blockauss majestueux et solitaire, tapez 1 Pour le lieu de vie publique qui rapproche élus, fonctionnaires et citoyens, tapez 2

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Villes et projets
commenter cet article

commentaires

Mathieu 09/11/2006 22:53

Un bâtiment majestueux pour un conseil général, et pourtant, selon de nombreux auteurs, le département semble être une collectivité territoriale en perte de vitesse voire en déclin...Une échelle d'action insatisfaisante à laquelle on préfère la région ou des EPCI...

Benoît L. 14/06/2006 23:20

Je ne sais pas s'il vont l'ouvrir en jour, mais en bétonner une partie, c'est pour bientôt.Face à la croissance des compétences et donc du personnel, ils viennent de lancer un concours pour rajouter 11 000 m² de bureaux.Petit remarque, ceux qui ont de nouvelles compétences recrutent et agrandissent leurs locaux, c'est normal, mais les autres ?Normalement, l'Etat avec la décentralisation et les communes avec l'intercommunalité devraient rendre disponibles certains bâtiments.

Jean-Marc 14/06/2006 22:36

Je n'habite plus Tlse depuis 2 ans mais je suis entièrement d'accord. Sortons ce bel espace vert de son bunker !
Jean-Marc B.
PS : Bon courage pour convaincre le conseil général :D. Pour ça il faut lancer une pétition de quartier convaincante et prendre son bâton de pélerin... Pour obtenir une ligne de bus au Ramier ça avait failli marcher pour moi mais malheureusement tout était tombé à l'eau après AZF :(

Nicolas 11/04/2006 11:41

decidement cela faisait longtemps que je n'avais pas lu attentivement ton blog benois et il se révéle comme à chaque fois plein de bonnes surprises et d'analyses trés interressantes ... ... donc ... je vote pour le bunker (héhé) ...

le platane 03/04/2006 16:20

C'est finalement assez conforme avec la vogue des gated-communities à la toulousaine, type Monne-Decroix...

Articles Récents