Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 23:06

Passionnant interview de Jean-Pierre Orfeuil ce dimanche 14 décembre dans l'émission "Vivre sa ville" sur France Culture à l'occasion de la publication de deux livres de celui-ci cet automne.
Ecouter l'émission.


Bibliographie

Transports, pauvretés et exclusions (avril 2004 comme directeur d'ouvrage)

"Se déplacer au quotidien n'a jamais été aussi facile qu'aujourd'hui, grâce à la diffusion de l'automobile et aux progrès des transports publics.

Jamais aussi facile, certes, mais jamais aussi nécessaire, tant la vie quotidienne a changé d'échelle et de rythme.

Mais jamais aussi sélectif pourtant, car se déplacer est difficile pour ceux que les handicaps culturels, éducatifs, économiques, privent d'une mobilité sans souci.

Or plus on est pauvre, plus il est nécessaire de se déplacer, plus il est difficile de le faire, plus cela coûte cher, moins on accède au potentiel de la ville, et plus on risque d'être entraîné dans des spirales qui mènent à la très grande pauvreté, à la marginalité, à l'exclusion. En partant de ce constat, cet ouvrage réunit des experts européens et américains de la mobilité, de l'exclusion, mais aussi des acteurs de l'insertion sociale et des transports pour dresser un état de la question et d'initiatives, souvent innovantes mais peu connues, prises pour faciliter la mobilité des catégories défavorisées. Dans son introduction, Jean-Pierre Orfeuil montre que l'aptitude à la mobilité est devenue une exigence de la société à l'égard de ses membres.

Ce livre, avec le recensement des problèmes et des enjeux, ouvre des pistes pour une lutte renouvelée contre l'exclusion."

Voir série d'articles sur les rapports entre mobilité et fractures sociales : 
Mobilités et fractures sociales Bouger pour s'en sortir (1) et Bouger pour s'en sortir (2).



Une approche laïque de la mobilité (octobre 2008)

"Le changement climatique menace, les réserves pétrolières ne sont pas inépuisables, de très grands pays, hier encore peu consommateurs de pétrole, s'ouvrent à la motorisation de masse. La question des limites physiques à l'activité humaine, qui avait épargné le siècle précédent, sera très présente dans ce siècle. Les transports, et surtout la mobilité quotidienne, sont particulièrement concernés. Parce que les enjeux sont considérables, on doit garder la tête froide, évaluer sans idéologie l'efficacité des moyens proposés, remettre en cause des croyances issues du passé. Les bonnes intentions, les propositions " politiquement correctes " peuvent séduire aujourd'hui, mais le climat de demain et le bien être des générations futures ne dépendront que de notre capacité à concilier sobriété, mobilité et coûts maîtrisés. Il y a des raisons de penser que les consensus et arbitrages actuels ne nous mettent pas sur la bonne route. Ce livre rend intelligibles les termes des débats et présente un état des lieux permettant à chacun de prendre position sur un enjeu de société fondamental."


Mobilites Urbaines : l'Âge des Possibles (novembre 2008)

"Le carburant est hors de prix, le réchauffement menace, certains rêvent, chez nous, de villes sans voitures.
La moitié de l'humanité dans les pays émergents rêve de conduire. La société appelle à plus de flexibilité et de réactivité, ce qui se traduit souvent par des besoins croissants de mobilité.
Autant dire que nos soucis ne font que commencer.
Sommes-nous condamnés? Oui, condamnés à réussir une transition. Vers quoi? Une mobilité durable, bien sûr. Des villes mieux organisées, des transports publics plus performants, des voitures moins gourmandes... peut-être cela ne suffira-t-il pas? Certains prônent, sous la bannière de l'âge de l'accès, le passage d'une économie de la possession à une économie de flux et de services. D'autres explorent les potentiels d'un modèle de consomm'acteur.
Utopies? Pour demain matin, sans doute, pour plus tard, ça se discute.
Applicables à la mobilité? Oui sur le papier; oui en vrai si nous savons proposer une vision qui aurait la chance de pouvoir être partagée par un grand nombre d'acteurs.
C'est cet univers de solutions alternatives (locations, covoiturage, etc.) et les conditions de son émergence, qu'explore cet ouvrage, à partir de travaux de l'auteur et des communications proposées au séminaire "Acheter ou louer" organisé par l'Institut pour la ville en mouvement en partenariat avec l'Esc-Eap."

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Comprendre
commenter cet article

commentaires

Articles Récents