Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 08:59

Concours sur une friche bordelaise

Le concours Europan
C'est un concours pour "jeunes" professionnels (- de 40 ans) qui a lieu tous les deux ans sur plusieurs sites en Europe.
La 10ème session vient d'être lancée. Elle concerne d'ailleurs
un site "grand toulousain" à Seilh.

Le site

 

Le site proposé est une friche ferroviaire à deux pas de la cité enclavée des Aubiers et à quatre pas des bassins à flot, lieu magique.
Le cahier de présentation.

 

D'autres photos sur l'album de ma tournée de Bordeaux de mars 2009.


La ville de plus près

L'équipe
Anne Bossé et Solen Nico, deux jeunes architectes nantaises.

Les documents (merci Anne)
Planche 1 (
3 Mo, 28 Mo), planche 2 (4 Mo, 28 Mo), planche 3 (5 Mo, 38 Mo), cahier (2,6 Mo).
Attention, ce sont des documents à "fouiller".

Mon avis
A l'inverse de démarches classiques, stéréotypées et étroites, la réponse y ait tout à la fois sensible, humble et ambitieuse puisqu'elle ne prétend pas "tracer" un destin mais, au contraire, "se contente" d'initier un processus d'évolution qui s'inscrit dans le temps long.
Vraiment un très beau projet qui rejoint, enrichit nombre de mes réflexions et que je vous recommande vivement de découvrir.

Avis du jury (2ème place du concours)
"Le projet “La ville de plus près” est un projet « processus » résolument ancré sur la valorisation de l’existant, ouvrant et facilitant l’appropriation du site. Les questions que se pose la ville sur les thèmes du génie du lieu, du tissage de liens, du réinvestissement de cette friche ferroviaire, de l’innovation et de l’opérationnalité trouvent avec ce projet une réponse qui remet en cause les outils et les démarches traditionnelles de l’urbanisme.
Le plan masse par exemple est refusé, les questions de programme non abordées au profit d’une promotion de l’espace public avec une forte imprégnation de la dimension sociale et écologique. Dans cette recherche inédite de la ville durable, le social occupe une part prépondérante : réflexion sur l’accueil à terme de nouvelles populations, création d’une salle des fêtes, ateliers de mutualisations... Les propositions originales foisonnent pour créer à court terme un cadre, un contexte, déterminant pour la suite de l’histoire…
La durabilité signifie-t-elle non-projet ? En quoi les micro-interventions proposées, parfois jugées anecdotiques ou naïves, peuvent-elles changer la donne sur un lieu aussi stratégique ? Peut-on se permettre le luxe de ne pas urbaniser d’emblée un terrain si proche d’un système de transport lourd comme le tramway ? A ces questions, en mentionnant ce projet le jury a répondu : oui on peut ! Une stratégie « d’attente positive » est pertinente sur ce site par ailleurs parfaitement encadré par un projet territorial.
A elle seule cette proposition ne répond pas à toutes les questions mais le jury a estimé qu’elle était très complémentaire du
projet lauréat."

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Villes et projets
commenter cet article

commentaires

Articles Récents