Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

10 juillet 2006 1 10 /07 /juillet /2006 13:56

C'est ce que nous promet cet article du Monde.
Îles mobiles, complexe à Dubaï, ...  Les idées ne manquent pas pour vous promettre des vacances où l'on vous assure l'entre soi, le dépaysement mais sans ses incertitudes, la réponse à toutes vos petites envies, ...


Est-ce que cela me fait rêver ?
Pas du tout.


Tout d'abord car personnellement, je suis très attaché au contre-exemple donné de la réunion de famille dans la maison de famille. Cela peut paraître viellot, mais c'est une question de culture et d'éducation. Tout le monde n'a pas la chance d'avoir une famille nombreuse et relativement unie. Idem pour les amis.
Les petits repas, c'est une dizaine de personnes, les grandes occasions, c'est facilement une soixantaine.
Je préfère largement les rassemblements élargis, fréquents et simples à ces modèles étroits, sporadiques et dont le coût nous laissent imaginer que l'on peut acheter le bonheur.

Deuxièmement car c'est un modèle profondément inégalitaire. Beaucoup ont déjà aujourd'hui du mal à partir en vacances (40% des adultes et 33% des enfants selon le Secours populaire).
Si ce type de vacances est taxé pour permettre au moins à tous les enfants de partir eux aussi...
A ce propos, si vous voulez du dépaysement, vous pouvez très bien accueillir des enfants de banlieue pendant l'été. Le Secours populaire et le Secours catholique organise notamment ce type de séjours (et bien d'autres actions).

Enfin, cela me semble un modèle qui va, une fois de plus, à l'opposé de ce que nous savons aujourd'hui de la nécessaire prise en compte de la préservation de notre environnement dans notre développement. Que les gros actionnaires entendent "développement durable de nos bénéfices", c'est malheureux, mais cela ne m'étonne pas trop. Que certains puissent penser avoir une démarche écolo en allant dans un "hôtel-mobile qui produit son eau, son électricité et stocke ses déchets" mais en oubliant un peu rapidement le kérosène brûlé pour aller au bout du monde et la privatisation au profit de quelques uns des plus magnifiques sites de notre Terre, cela me heurte profondément.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Médias
commenter cet article

commentaires

Benoît L. 01/08/2006 12:20

Et bien, au plaisir, Enn

Enn\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\ 01/08/2006 12:07

découvrant ton blog aujourd'hui (merci pataphysqiue), j'adhère à ton propos. je reviendrai :)

Estelle 11/07/2006 21:25

J'ai lu l'article référrent, et il m'a rappelé avec nostalgie quelques articles que je lisais vers 8-10 ans (pas dans le monde, dans des publications de type le journal de mickey ou astrapi...) où il était question de tout ce qui aurait du changer pour nous en l'an deux mille... Y'avait des prédictions délirantes, d'autres plus réalistes et dont on a finalement vu apparaître. reste à attendre l'an 2020 voir si les agences de voyages proposeront rééllement ce type de destinations... En tous cas moi aussi je trouve ca complétement délirant et finallement assez stupide (ou égoîste de la part des pays "développés" du nord).

Articles Récents