Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 12:30
Préambule

"Facile à dire, facile à faire" peut se lire comme un titre à tonalité quelque peu ironique résumant les regards réciproques entre praticiens (hommes du "faire") et chercheurs (hommes du "dire").

Ces regards croisés, en effet, ne sont pas exempts d'un certain nombre de stéréotypes attachés à ces deux figures à l'origine d'un rapport ambigu entre ces deux types d'acteurs (attirance / répulsion, séduction / méfiance).

L'enjeu du PREDAT étant de créer un véritable espace de dialogue entre praticiens et chercheurs, ce séminaire propose d'interroger à la fois leurs attentes mutuelles mais aussi leurs contraintes réciproques et les spécificités des formes de savoirs de chacun.

Comment les connaissances des chercheurs peuvent-elles être transférées aux praticiens, et à quoi servent-elles ? Comment le travail ou le regard d'un praticien peut-il renseigner le chercheur dans ses études ?

Au-delà de la communication réciproque, est-il possible de travailler ensemble dans des études et recherches où les regards de chacun amènent une plus-value pour la production du "dire" ou du "faire".

Parmi les professionnels de l'urbain, certains ont un rôle de passeur, alternant études opérationnelles et travaux de recherche. Comment vivent-ils cette double étiquette, comme un atout ou une limite à leurs travaux ?

Les différentes contributions et témoignages présentés ont pour but d'apporter un éclairage sur les attendus et les pratiques des uns et des autres en situant d'abord ces rapports dans une perspective historique, en interrogeant ensuite des personnalités rassemblant des compétences multiples : praticien et enseignant-chercheur, élu et enseignant-chercheur, sociologue et praticien, enfin en remettant en question le découpage entre "dire" et "faire", à travers l'exemple du lien entre discours et pratiques dans un groupe d'acteurs particuliers : les architectes urbanistes contemporains connus.


Pour le lire en ligne : cliquez sur l'image
Pour en commander une version papier : contactez l'Apump

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Médias
commenter cet article

commentaires

Articles Récents