Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

23 octobre 2006 1 23 /10 /octobre /2006 10:03

Franck Gehry est un architecte de renom. Il est l'auteur du fameux Musée Guggenheim (Bilbao) et de cette "Cité du vin". Il sera celui de la "petite" fondation de Bernard Arnaud (vidéo assez impressionnante).

Marie* le considère comme un "starchitecte", mais trouve qu'il a un peu tendance à se répéter. Ce avec quoi n'est pas d'accord David Orbach.

A découvrir d'ailleurs le bel album photos de David.



"Esquisses de Franck Gehry"
est
un film de Sidney Pollack.
Marie vous offre la bande annonce en anglais, mais j'ai pitié de vous donc la voici sous-titrée.

AA n'a pas trop aimé. David bien plus.

Pour ceux que cela intéresse et qui vivent à Toulouse, je vous propose de m'accompagner à l'
ABC mercredi à 22h30.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Médias
commenter cet article

commentaires

Benoît L. 21/11/2006 14:33

Ce qui m' a le plus impressionné dans la démarche de Gehry, c'est sa démarche artistique, de créateur.C'est un rapport complètement différent de celui que j'ai avec les projets sur lesquels je travaille.
En effet, Gehry crée une oeuvre et son rapport à celle-ci est assez douloureux. Il ne visite, par exemple, que rarement les bâtiments qu'il a conçu une fois finis.Moi, en revanche, je ne veux pas concevoir des espaces qui se voudraient figés, parfaits. Je n'ai pas cette prétention. Par contre, ce qui m'intéresse, c'est comment les usagers utilisent, détournent les espaces. Et j'espère pouvoir suivre l'évolution de ces projets pour en tirer toutes les leçons.

boris maynadier 16/11/2006 19:40

Commentaire tardif sur le documentaire de/sur Gehry :

D'abord : cet architecte a réussi, à un moment de sa vie, à devenir artiste et à exprimer toute sa subjectivité dans des oeuvres au style remarquable. Son psychanalyste est explicite sur la question. J'admire les gens qui réussissent à faire ça, à imposer ça, au-delà du goût pour un style.

Ensuite, la problématique de "l'architecte star", de "l'architecte marque" résonne à la manière des "designers stars", comme Starck, dans un monde plus marchand. A quel point Bilbao est-elle devenu Gehry city ? ou Guggenheim city ? (Ce n'est pas la même chose) Je ne sais pas encore le dire, mais la question du poids symboliques de ces trois marques - Gehry et son architecture si reconnaissable, le Guggenheim et son système de quasi-franchises, et Bilbao qui travaille son image - me semble passionnant.

Un des détracteurs de Gehry disait donc de lui qu'il est une marque, et que, ce faisant, il empêchait les artistes de vivre au sein de son architecture. Il a raison : Gehry est devenu une marque car il s'est construit comme une marque, en faisant attention aux effets de sens qu'il produit : il fait émaner ses oeuvres d'un projet véritable, clair,et il les communique efficacement (voir sur mon site la "forme marque").

C'est notamment le fait d'être une marque qui lui donne la possibilité de faire ce qu'il veut aujourd"hui.

Mais bien entendu, l'artiste ne se résume pas, ne se réduit pas à sa marque, comme une ville ne peut se réduire non plus à une marque, mais cela ne les empêche pas d'en devenir.

Hmm... je conseille le documentaire, vraiment.

Mirentxu 03/11/2006 12:36

En tant que non-experte en matière d'urbanisme et d'architecture, je tiens à donner mon avis sur le travail de Franck Gehry, qui à première vue je trouve, se répète un peu avec sa cité du Vin... mais en tant que "bizkaina" d'adoption et vivant tout prêt de Bilbao, je reste une grande fan du musée Guggenheim, qui m'impressionne toujours plus par son architecture que par les expos de fous qu'on y voit parfois... J'y découvre à chaque fois un détail, je le vois à chaque fois différent. En tous cas, Géhry a fait un travail maginifique pour Bilbao et pour ses habitants

boris maynadier 27/10/2006 19:50

Salut Benoît,

je n'ai pas pu me libérer pour aller voir le docu cette semaine, j'essaierai de la voir plus tard et on s'organisera une petite soirée discussion sur le rapport marque de ville / architecture de la ville / architectes ou designers "stars". On pourrait presque organiser un "débat ouvert" sur ce genre de question...

A très bientôt

Benoît L. 26/10/2006 10:38

Salut AA,
Tu l'as peut-être pas vu, mais j'ai mis un lien vers ton analyse du film, mais j'ai mis "AA" et non "Archi Addict". ;o)
J'ai fait un tour sur Netvibes, mais il semblerait qu'il faille se connecter pour atteindre sa page. Or si l'agrégateur m'intéresse, c'est pour moi, mais aussi pour partager une liste de blogs intéressants avec ceux qui passent.

Articles Récents