Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

17 novembre 2006 5 17 /11 /novembre /2006 12:31

Parce qu'ils sont différents

Quand on est jeune, bien portant, on oublie que notre appréhension de l'espace est fortement influencée par notre capacité, physique, à nous mouvoir.
Or ce n'est pas le cas de tout le monde.

Je suis ainsi très sensibles à certaines difficultés rencontrées par les personnes âgées de mon entourage.
J'ai aussi eu l'occasion ces dernières semaines de voir mon potentiel physique évoluer parce que j'ai repris le rugby après plus de quatre ans d'arrêt, d'une part, et parce que j'ai récolté une entorse de la cheville au moment où je recommençais à retrouver certaines sensations, d'autre part.

On n'a pas suffisamment conscience, par exemple, que 100 m peuvent être un vrai calvaire, surtout quand les trottoirs sont inclinés pour laisser passer les voitures des uns et des autres.
Alors que notre société viellie, irrémédiablement, il nous faut adapter nos espaces pour qu'ils restent des lieux de vie et non des barrières, des frontières, invisibles pour la majorité, mais si cruelles pour certains.

Il faut bien noter également que cette capacité différente à se mouvoir, source de handicaps, a pour conséquence une perception différente, mais pas moins riche de notre environnement.
Demandez à un aveugle ce qu'il entend, à un sourd ce qu'il voit, à un enfant sa perception des espaces qu'il fréquente, à une personne âgée de vous montrer ces détails que vous n'avez pas le temps de voir, etc.
On a beaucoup à apprendre.

Tout ceci fait partie de ce que j'appelle "l'urbanisme des petits gestes".
Un ensemble de petites actions, bien moins "nobles" que l'aménagement d'une place, d'un nouveau quartier, mais tout aussi capables de changer la vi(ll)e (j'y reviendrai).


Une initiative en or : Les promenades blanches


Cette sensibilité ne peut que me faire regretter de ne pas être à Bordeaux ce week-end pour m'en aller redécouvrir la ville en compagnie de déficients visuels à travers ces "Promenades blanches".
Vraiment une initiative formidable à laquelle participe Bruit de frigo.

--------------------------------------------------

 

 

 Du 17 au 20 novembre

Revue Louma N°3 : LES CARTES DE PROMENADES BLANCHES
Le chorégraphe Alain Michard s’associe au plasticien Mathias Poisson pour décomposer, renverser, palper, commenter la ville avec un groupe de déficients visuels aventureux de Bordeaux.
Invitation à la promenade urbaine :
PERCEPTION MODIFIÉE, SENSATIONS ASSURÉES, CURIOSITÉ OBSCURE ET GUIDAGE FLOU.

PROMENADES BLANCHES du 17 au 20 novembre, série de promenades guidées, OUVERTES AUX MYOPES, AUX DEFICIENTS VISUELS ET A TOUS CEUX QUI NE REGARDENT PAS OÙ ILS MARCHENT.
Promenades gratuites, sur réservation auprès du TNT : 05 56 85 82 81. tnt.boum@wanadoo.fr

CARTES DE PROMENADES BLANCHES à lire avec ou sans les YEUX. Cartes disponibles à partir du 10 novembre dans tous les lieux culturels, sociaux, d’art, de tourisme de Bordeaux.
MAIS COMMENT SE PROMENER DANS LA VILLE DU BORD DES DOIGTS ? Lecture publique de la carte de promenades blanches :
dimanche 19 novembre à 16H à la gare de tram des Quinconces

 
DÉTAIL ET CALENDRIER DES PROMENADES BLANCHES:
3 équipes de promeneurs vous proposent des itinéraires différents

1/ Catherine Bord et Catherine Chateau
(guides conférencières de l’Office du Tourisme de Bordeaux)
Les monuments, l’histoire, les quartiers de Bordeaux sont autant de lectures possibles de la ville. La promenade blanche que nous guiderons permettra à chaque promeneur de ressentir la ville et de construire une page d’histoire de voir.
Promenades (2h chaque promenade) : vendredi 17 novembre à 11h et à 14h30, samedi 18 novembre à 14h30, dimanche 19 novembre à 10h, lundi 20 novembre à 11h et à 14h30.
 
2/ Le Bruit du Frigo (une équipe d’artistes, d’architectes, de gens qui travaillent dans les sciences humaines autour de la ville et de la manière dont les gens la vivent au quotidien)
Notre travail est une exploration permanente de la manière dont les gens perçoivent les choses, de comment ils peuvent être associés à l’évolution du lieu où l’on vit. Et donc c’est un peu sur ce mode de l’exploration, de la conversation et de la curiosité pour les petites anecdotes que se feront nos promenades.
Promenades (2h30 chaque promenade) : vendredi 17 novembre à 18h, samedi 18 novembre à 12h et à 16h30, dimanche 19 novembre à 17h30, lundi 20 novembre à 12h et à 16h30.

3/ L’équipe de la Revue Louma (Alain Michard et Mathias Poisson)
Nous vous proposons des promenades sensibles, pour découvrir avec les 5 sens des endroits particuliers de Bordeaux. Une invitation à prendre le temps de contempler, d’écouter, de sentir la ville et prendre plaisir à la promenade oisive. C’est aussi un prétexte à éveiller la curiosité.
Promenades (2h chaque promenade) : du vendredi 17 au lundi 20 novembre, promenades à 7h du matin et à 16h.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Comprendre
commenter cet article

commentaires

Articles Récents