Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

9 janvier 2007 2 09 /01 /janvier /2007 08:51

La vie vous réserve parfois quelques surprises savoureuses.

Je dois connaître son frère depuis la maternelle qui se trouvait dans leur village, voisin du mien. 
Sa mère s'est, un temps, occupé de notre éducation religieuse (avec plus ou moins de succès).
Au collège, époque où je voyais beaucoup son frère, j'ai connu leur soeur aînée qui depuis fait partie des meilleurs amies de ma meilleure amie.

Elle, c'est la "petite" Christine (je dis "petite" car elle a l'âge de ma "petite" soeur).
Je crois que durant toutes ces années, je n'ai pas dû lui dire beaucoup plus que des trucs du genre : "Salut, ça va ?" ou "Tu passeras le bonjour à ton frère et à ta soeur".
Et finalement, je m'aperçois que l'on a de "petites" affinités professionnelles et intellectuelles.

Je vous ai présenté hier son intéressant mémoire de DESS sur "L’évolution de l’activité d’observation des agences d'urbanisme".
Sachez, amis lecteurs, que cette jeune urbaniste-sociologue (son CV) est actuellement à la recherche d'une nouvelle mission.
Mais, pour ça, je lui laisse la parole.

--------------------------------------

Bonjour,

    Fraîchement diplômée du DESS d’urbanisme de Bordeaux, je souhaite mettre à profit mes compétences et connaissances au sein d’une collectivité, d’une agence d’urbanisme ou d’un bureau d’études de préférence en Bretagne. Ayant déjà effectué un stage de six mois à l’agence d’urbanisme de Brest et un contrat de trois mois à la communauté urbaine brestoise, je souhaite encore acquérir quelques années d’expérience, de préférence en Bretagne.

   
Plus précisément, les travaux que j’ai pu effectuer au cours de mon stage à l’ADEUPa de Brest (fév-juil 2006) afin de mettre en place un système d’observation des mutations urbaines (définition d’indicateurs, traitement et analyse des données…), ont permis un décloisonnement de l’observation de thèmes très liés et pourtant étudiés séparément à l’agence (habitat/social). J’ai par la suite écrit mon mémoire sur ce besoin de transversalité dans l’observation territoriale menée par les agences d’urbanisme.
    L’étude que j’ai réalisée sur l’évolution des emplois sur le port de commerce brestois, au sein de la communauté urbaine de Brest (sept-déc 2006), m’a familiarisée avec certains aspects de l’observation en économie. La présentation de ce travail aux acteurs concernés a par ailleurs permis d’alimenter le débat et de nourrir la réflexion sur l’avenir urbain et économique du port et de faire un bilan sur les fonds publics investis sur ce territoire.
    Durant ces missions qui m’ont été confiées, au-delà des analyses urbaines que j’ai pu mener, j’ai donc essentiellement travaillé sur du traitement statistique et sur de l’interprétation de données.

    Les travaux réalisés en DESS, portant sur des communes limitrophes de Bordeaux, m’ont par ailleurs permis d’acquérir les points méthodologiques (lecture de terrain, formulation d’enjeux, propositions d’orientations…) pour l’élaboration de diagnostics territoriaux.

    Cependant, afin de ne pas mettre en parenthèse ma formation initiale en sociologie urbaine (que je n’ai que peu mise en valeur durant mon DESS), j’apprécierai fortement de travailler sur des études ou projets où le citoyen, directement concerné, est davantage impliqué, ce qui est encore trop rare à mon avis aujourd’hui.
    Un autre point très important à mes yeux et peu mis en œuvre dans les études ou les observations : la prise en compte des « dires » des acteurs de terrain (associations…), des habitants. Une simple analyse des données statistiques ne suffit pas en effet à saisir complètement les dynamiques…

    Je souhaite ainsi pouvoir mettre en pratique mes savoirs et savoir-faire et valoriser ma double formation de sociologue-urbaniste au sein d’une équipe dynamique !


Christine

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Annonces
commenter cet article

commentaires

Articles Récents