Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

11 janvier 2007 4 11 /01 /janvier /2007 11:49

I - L'embrasement

Vendredi 12 janvier, Arte revient sur la mort de deux adolescents à Clichy-sous-bois qui a servi de déclencheur aux émeutes de l'automne 2005.

La soirée commencera par une fiction réalisée tout juste un an après ces funestes événements.
La bande annonce :
Haut débit / Bas débit

Ce téléfilm sera suivi d'un débat dont les participants seront :
- M. Azouz Begag, Ministre délégué à la promotion de l’égalité des chances
- M. Claude Dilain, Maire de Clichy sous Bois
- M. Samir Mihi, Porte-parole « AC le feu », président d’ « Au-delà des mots »
- M. Bruno Beschizza, Secrétaire général « Synergie officiers de police »
- Dr Stephan Luft, politologue, Université de Brême

Plus d'infos sur le site d'Arte

MAJ : Pendant une semaine, vous pouvez (re)voir gratuitement le film et le débat.


II - Le Bruit, l'Odeur et quelques étoiles.

Une semaine après cet incident tragique, je vous signalais l'existence d'un documentaire sur un événement relativement similaire.
Il sera intéressant de comparer ces deux oeuvres (ce que je ne pourrais malheureusement pas faire pour l'instant pour cause d'entraînement de rugby).

-------------------------------------

Extrait de l'article du 04/11/05 :

Une impression de déjà vu.
Décembre 1998, le jeune Habib est tué lors d'une bavure policière, ici à Toulouse. Suivront plusieurs jours d'affrontements et une tentative de mobilisation citoyenne par un groupe de jeunes qui vont finir par déraper découragés par les promesses non tenues.

En 2002, Eric Pittard revient sur ces événements quelques années après à travers un superbe documentaire, Le Bruit, l'Odeur et quelques étoiles.
Une des forces de ce documentaire (
une excellente critique) est de se contenter de relater les faits et de laisser parler les acteurs de ces journées. Paroles souvent très fortes après lesquelles les textes de Zebda, qui émaillent ce documentaire, prennent tout leur relief.

L'intervention qui m'a le plus marqué est celle d'un homme d'une quarantaine d'année qui disait en gros ceci: "Nous avons accepté les humiliations, les difficultés, sans rien dire, car nous pensions que cela s'améliorerait pour nos enfants. Maintenant, je ne crois plus en l'avenir."


III - Et maintenant ?

L'an dernier, pendant de nombreuses semaines, les banlieues étaient sous les feux des projecteurs : grands débats, envolées lyriques, promesses, etc.
Comme d'habitude, depuis, on a remis le couvercle sur la cocotte et on est passé à autre chose.
Et pourtant les problèmes persistent, quand ils ne s'aggravent pas comme me l'a raconté un ami prof il y a quelques jours.
En ce moment, c'est les SDF dont on redécouvre les problèmes comme chaque année.

Et qu'attendons-nous ?
Comme disait un des personnage de La Haine : "Jusqu'ici, tout va bien. Jusqu'ici, ..."

Cette critique ne s'adresse pas seulement aux élus de tous bords, mais également à nous, citoyens, moi le premier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Médias
commenter cet article

commentaires

Benoît L. 04/02/2007 23:46

Je crois Belaid que ton esprit partisan t'égare.Ce que moi, j'ai retenu de ce téléfilm, c'est que :1 - Il semblerait que l'intervention policière a l'origine du drame pose problème puisque, apparemment, la police n'avait pas de griefs particuliers à reprocher à l'ensemble des jeunes poursuivis et que des policiers avient bien vu les trois malheureux rentrer dans l'enceinte EDF. L'enquête éclaircira ceci.2 - Nous sommes dans une société qui souffre. Jeunes, parents, policiers, le réalisateur ne les jugent pas, mais essaie de nous montrer leurs malaises.

belaid 04/02/2007 16:03

j'ai vu le téléfilm qui est l'adaptation romancée du livre de l'avocat jean pierre Mignard dont j'ai également lu le livre paru quatre mois aprés les faits. Il ne faut pas oublier que cet avocat est le parrain des deux enfants de Ségolène Royale .C'est un militant socialiste et ami proche de la candidate qu'il a d'ailleurs accompagné lors de son voyage en Chine en janvier 2007. Dés les évènements de Clichy celui-ci s est proposé d'être l'avocat des familles des deux jeunes à titre gratuit . On comprend bien le calcul du militant habile qui aurait bien aimé faire tomber le ministre l'intèrieur républicain Sarkozy futur présidentiable et dénoncé comme menteur . Mais clichy n'est pas Tienan Men et Sarkozy n'est pas Deng Xiaoping . Personne ne se leurre sur la capacité d'un militant socialiste à faire prendre des vessies pour des lanternes et transformer un démocrate concurent pour un facho ! Si l'on oublie ce militantisme intéressé ce téléfilm au moins le mérite de montrer comment dans une démocratie les médias peuvent avec beaucoup de candidité feinte faire , d' un évènement malheureux associé à des reportages biaisés ( voire le mot racaille prononcé par Sarkozy en réponse à une habitante de banlieue ) , un "embrasement " général . Ce téléfilm diffusé par les militants socialistes et gauchistes dans toutes les MJC de France aura peut être une influence sur le résultat de l' élection présidentielle en convainquant les jeunes de banlieue à voter socialiste , c'est dans ce sens l'aboutissement d'une manipulation parfaite !

Articles Récents