Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

23 juillet 2005 6 23 /07 /juillet /2005 00:00
L'évaluation, pour qui? pour quoi?

Il y a quelques mois, je vous expliquais combien, je me méfiais des projets sur papier glacé, ces projets si beaux, si idyliques... avant leur réalisation.
Et après?

Est-ce qu'ils répondent aux attentes des habitants, des usagers, des élus, des promoteurs?
Ce qui est valable aujourd'hui le sera-t-il demain? dans 5 ans? dans 20 ans?

Dans ce même article, je vous expliquais que je considérais qu'il ne fallait pas figer un projet, mais le piloter en observant son évolution et en l'adaptant au-fur-et-à-mesure grâce à une part de flexibilité. C'est ce que, dans l'Industrie, on appelle l'amélioration continue.

------------------------------

Or cette nécessité d'évaluation et d'amélioration ne concerne, pour moi, pas seulement les projets sur lesquels nous travaillons, mais aussi les professionnels que nous sommes.

Si nous n'interrogeons pas nos pratiques, comment pouvons nous les améliorer?
Si nous ne regardons pas évoluer les projets que nous avons conçus, comment pouvons nous être sûrs de la validité des hypothèses et des choix que nous avons adoptés ou accompagnés?
Quand les conséquences de ceux-ci n'apparaisent, souvent, que des années après, comment éviter de reproduire les mêmes erreurs et, au contraire, nous appuyer sur ce qui fonctionne, si nous ne retournons pas sur les territoires pour en faire le constat?


------------------------------

Evaluer son travail n'est pas, pour beaucoup, une priorité car elle nécessite d'accepter la critique et qu'elle représente un coût.

Je pense qu'ils ont tort.

Parce qu'une critique peut aussi être positive et constructive, elle représente un enrichissement pour l'équipe.
Parce qu'à travers elle, c'est notre responsabilité et notre crédibilité qui sont en jeu. Et cela, je suis convaincu que nos partenaires (élus, promoteurs, habitants, ...), actuels ou potentiels, y sont sensibles.




Evaluer, comment?

A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Pratiques
commenter cet article

commentaires

Articles Récents