Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 13:33

 

Il est temps de prendre le temps

 

Urbaniste autodidacte, j'ai toujours essayé de  mener de front pratique et réflexion.

 

Depuis décembre 2004, ce blog est l'un des réceptacles de ce travail de fond (près de 300 articles et 300 000 visiteurs).

 

Depuis trois ans cependant, c'est la pratique qui a pris le dessus avec ma participation, à mon niveau, à ce projet passionnant qu'est la mise en place de la communauté urbaine du Grand Toulouse et, en particulier, le travail sur l'évolution du nord de l'agglomération.

Cela n'a pas été de tout repos et ce n'est que le début d'un processus, mais le chemin parcouru est indéniable.

 

Il est aujourd'hui temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps de la réflexion.

Tout d'abord car le jeune professionnel que je suis a, aujourd'hui, besoin de réinterroger ses réflexions et expériences accumulées dans une pensée complexe, globale et structurée pour continuer à avancer

Ensuite parce que je souhaite également réfléchir sur comment rendre accessible et intelligible un sujet comme l'urbanisme pour favoriser le débat public.

 

Ceci nécessite bien sûr du temps ; aussi ai-je demandé à ma collectivité un congé de formation d'un an pour réaliser un Master 2 à l'Université de Toulouse – Le Mirail. Réponse, ce jeudi 21 juin.

Non seulement, je pourrai ainsi consolider certaines bases théoriques et méthodologiques, mais en plus cela me permettra de réaliser un mémoire un peu particulier : un livre.


 

Le projet de livre

 

Objet

Écrire un livre accessible d'introduction à l'urbanisme afin de servir de support à ceux qui veulent participer au débat public sur l'évolution de leur territoire. Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il sera conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Contenu et format

Il s'agit d'un projet global dans lequel contenu et format sont intimement liés.

Il inclut donc aussi une réflexion sur la construction du livre et des sens de lecture différenciés, sur le concept de « livre hyperlien », le maquettage, le style, etc.

 

Organiser l'élaboration

Les modalités de réalisation sont également partie intégrante du projet, non seulement pour le rendre possible et tenir les délais, mais également pour l'enrichir.

Un congé de formation d'un an doit ainsi me permettre de me consacrer à ce projet. Bien s'entourer est aussi essentiel : choix de l'éditeur, soutien d'un « comité de lecture » resserré, utilisation des potentialités de mon blog comme espace de débat et de communication.

 

Pour plus de détails, voici la note de présentation envoyée à quelques éditeurs potentiels .

 

N'hésitez pas à me faire part de vos remarques.

 

La suite de ce projet un peu dingue sera à suivre sur ce blog.

 

 


 

 

BONUS : premières illustrations par Flobo


Badreddine

Francois

IreneOlivierMarc

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Livre - Principes
commenter cet article

commentaires

jean-pierre estrampes 19/10/2012 16:48


Je ne fais pas de fixette sur le permis de conduire, mais seulement je remarque votre vision de la société d'ajourd'hui à travers les references des années 50. Visions partagée par les
architectes, urbanistes et élus il est vrai d'une maniére générale. L'oubli du décalage d'une génération gagnée, je l'entends chez vous comme chez mes étudiants, de même que l'idée d'un
urbanisme de proximité entre habitat et travail, comme si les femmes restaient à la maison et que les enfants n'allaient qu'à l'ecole du quartier avant de travailler avec leur père. Les exemples
de cette projection passéiste foisonnent sur le rôle des centres villes, l'étalement urbain ... mais c'est un autre sujet. Bien à vous


 

jean-pierre estrampes 22/09/2012 22:26


Bravo pour votre projet ambitieux, mais écrire un livre suppose une problématique, une thése et... une expression écrite séduisante mais avant tout correcte. Par exemple vos premières phrases
sont elles volontairement en langage parlé? On ne dit pas : Est-ce qu'il y a du travail mais, Y a t'il du travail. Comme on doit dire: Que construit t'on à côté de chez moi? etc... Egalement
 "impacter" que vous aimez bien, n'est pas français, de même que " faire avec la complexité"!!! Bon courage malgré tout...

Benoît Lanusse 24/09/2012 08:46



Bonjour,


Effectivement, avoir un langage relativement simple est un choix délibéré avec deux objectifs principaux :


- être accessible et compréhensible


- que le lecteur s'approprie le livre, son livre qui lui permet de se former.


Cela ne veut pas dire qu'il faille tout dire, ni être trop simpliste, c'est pourquoi certaines expressions et idées comme "faire avec la complexité" serviront d'aiguillons, de petits cailloux
blancs pour s'éclairer au fil de la lecture.


Tout ceci n'empêche pas néanmoins que certaines formulations puissent être améliorées.


 


Pour ce qui est de la "problématique" et de la "thèse", cette semaine je mettrai en ligne la version actuelle du plan qui a fortement évolué, même s'il ne décrit pas encore tout ce qui est clair
dans la tête... et tout ce qui ne l'est pas encore.


 


En tout cas, merci pour vos remarques. N'hésitez pas à continuer à réagir.


Au plaisir,



Articles Récents