Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 20:54

Vulgaire vulgarisation

Comme la notion de compromis, celle de vulgarisation peut avoir un sens relativement péjoratif.
Vulgariser, ce serait traduire en langage « vulgaire » des connaissances au risque, en étant trop simpliste, de dénaturer leur noblesse (sous-entendu réservée à quelques uns).
Un texte compréhensible par tout le monde ? Des exemples tirés de la vie quotidienne ? Quelle vulgarité !
Quant au vulgarisateur, ne serait-il pas le plus souvent un "scientifique manqué" ?

Le Larousse donne la définition suivante, plus neutre, de la vulgarisation : « Action de mettre à la portée du plus grand nombre, des non-spécialistes des connaissances techniques et scientifiques. »
Vulgariser serait donc, même en permettant à certains de s'élever quelque peu, une action de diffusion, essentiellement descendante, d'apport de connaissance.



Médiation peu médiatisée

La notion de médiation est souvent réduite à la gestion des conflits.
Mais, elle est aussi utilisée, de manière plus confidentielle, au sens de la médiation culturelle qui désignerait, selon Wikipedia, "en sciences de l'information et de la communication, l'espace de relations entre des publics et des expressions artistiques, des patrimoines, des connaissances, des moments, des « objets culturels », etc."

En fait, la médiation peut être considérée de manière générale comme une pratique ou une discipline qui vise, par l'interposition d'un tiers, à faciliter la communication.
Elle peut donc être transversale et co-construite.



L'enjeu d'une connaissance partagée

Dans mon article « Introduction à la pensée complexe d'Edgar MORIN », j'évoquais trois questions de Jean-Louis Le Moigne : "Qu’est-ce que la connaissance ? Comment est-elle constituée ou engendrée ? Comment apprécier sa valeur ou sa validité ?"
Ce qui est en jeu en fait à travers ces notions de vulgarisation et de médiation, c'est bien une certaine conception de la construction de la connaissance.
Est-elle irréfutable et édictée par quelques uns ? Ou bien est-elle mouvante et discutable par les citoyens ?

Mon sentiment est que, sans une connaissance partagée par le plus grand nombre, il ne peut y avoir de réels débats et donc des choix de faits.
Pour cette raison, je considère la vulgarisation et la médiation comme des actions nobles et essentielles qui nécessitent un réel travail pour rendre accessible et relier.

Mais comment faire quand on ne souhaite pas se limiter à un champ restreint mais discuter de la complexité d'une domaine large comme l'évolution des territoires ?

A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Comprendre
commenter cet article

commentaires

Articles Récents