Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 10:08

S'intéresser à l'industrie ?

 

Quand il est question d'industrie dans les médias, c'est généralement pour parler de fermeture d'usines, souligner notre prétendue "perte de compétitivité" et, de temps en temps, prononcer quelques paroles martiales "YAKA FOKON".

Certes notre économie connaît des difficultés, mais n'y a-t-il pas aussi des réussites ? Est-ce une période de déclin inéluctable ou, plutôt, d'une évolution, voire dune mutation ?

Un peu de tout cela sans doute. Bref, il semble urgent de dépasser les discours simplistes pour penser et agir de manière plus nuancée et pertinente.

 

En quoi l'industrie intéresse l'urbanisme ? 

Souvent, c'est un peu la quadrature du cercle : oui aux côtés positifs (emplois et impôts notamment) et non aux apects négatifs, ou du moins le plus loin possible (pollutions, nuisances, etc.).

La réponse a longtemps été la réalisation de nouvelles zones d'activités séparées,  bien desservies intialement en train, puis en voiture mais pas forcément en transports en communs. Petit à petit émerge la question du traitement d'un certain nombre de friches industrielles déclassées. Dans les deux cas, c'est d'abord une action d'aménagement spatial.

Car l'incompréhension de ce qui se passe à l'intérieur de ces entreprises limite les actions qui pourraient être menées en faveur du territoire, des entreprises et de leurs salariés. 

 

De part ma formation initiale d'ingénieur industriel mais aussi mes multiples expériences professionnelles connues durant mes années d'intérim*, je suis naturellement sensible à ces questions là.

Dans l'article de mon livre dédié à l'économie, il sera donc aussi question de l'évolution de nos modèles économiques.

 

 

* Pendant ces presque trois années cumulées de petis boulots, en plus de travaux agricoles et de nombreuses missions dans des entrepôts, j'ai notamment fait de la tolerie / chaudronnerie, monter des chaudières, produit des cassettes vidéos vierges, des tuiles, réparer des routes, changer des rails, nettoyer une usine agroalimentaire, et bien d'autres encore.

 

 

Le livre de Christel BORIES

 

A travers ce livre qui sort ce 13 mars et l'interview de l'auteur ci-dessous, je retrouve une démarche qui semble proche de la mienne.


"Quelle représentation de l'industrie ont les jeunes aujourd'hui en France et comment leur faire mieux connaître et valoriser ce secteur d'activités ? A travers le dialogue entre la dirigeante d'une entreprise industrielle et ses deux adolescents (un garçon et une fille), l'ouvrage répond aux questions les plus fréquemment posées sur le monde industriel. Il fait la part des préjugés et idées reçues et fournit des données objectives pour éclairer les débats sur l'industrie et la compétitivité. Délibérément rédigé dans un langage simple et accessible à tous, faisant référence au cinéma, au rap ou à la chanson, le livre alterne développements littéraires, encadrés pédagogiques et vignettes humoristiques représentant le point de vue parfois naïf, parfois iconoclaste ou provocateur des deux ado".

 

 

 

 

 

BONUS : l'histoire des usines à la radio

 

La Fabrique de l'Histoire sur France Culture vient de consacrer une série d'émission à l'histoire des usines.

 

 

 

Arrêt sur Images a également consacré fin 2012 une émission sur Lorraine Coeur d'Acier, une radio libre créée à Longwy en 79 par des sidérurgistes en lutte.

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Médias
commenter cet article
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 00:29

Une flashmob "classique" organisée à Sabadell.

Une idée de sorties pour l'Orchestre national du Capitole pour mettre en valeur les nouveaux aménagements de l'espace public toulousain ?

 

 

Som Sombadell

 

 

Mise à jour du 17/02/13 :

Je ne le savais pas, mais c'est l'Orchestre National du Capitole qui jouera en 2013 pour le 14 juillet sur les allées Jean Jaurès. Plus de 100 000 personnes sont attendues.

 

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Médias
commenter cet article
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 16:24

A l'occasion des voeux du nouvel an, Mediapart a donné la parole à Edouard MARTIN, délégué CFDT d'Arcellor Mital.

Dans ses voeux, puis dans l'entretien qui suit (2'30 à 4'30), il développe une réflexion très intéressante sur les liens entre une entreprise, la construction des individus et celle du territoire.

"Vivre et travailler au pays", un slogan de la CFDT dans les années 70 qui a encore du sens.

 


Les vœux de lutte d'Edouard Martin par Mediapart

 

 

 


Edouard Martin : « Le syndicalisme, la plus... par Mediapart

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Médias
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 14:00

Sous la direction scientifique d'Eric Le Breton (Bouger pour s'en sortir, conférence), l'Institut de la Ville en Mouvement continue son travail sur les rapports entre mobilités et précarité.

Une petite vidéo intéressante montrant un cas pratique des difficultés que peuvent rencontrer certains pour se déplacer alors que cela peut apparaître si facile pour d'autres.

 

 

 

Présentation du programme "La ville lisible"

 

La ville lisible : les codes de l’accessibilité

La complexité des trajets et des outils d’appropriation des espaces qui les permettent implique que les individus combinent des représentations et des déplacements dans des territoires extrêmement différents les uns des autres sur tous les plans : les rythmes, les agencements, les architectures, les règles de fonctionnement, les paysages… Le projet comprend un ensemble de travaux abordant « la ville lisible » en termes d’apprentissage de la ville et de la mobilité, de dispositifs d’aide à la lecture de la ville, mais aussi de design urbain et de paysage.

 

La ville lisible par tous
Un français sur cinq est contraint dans ses déplacements quotidiens vers l’emploi et la formation, la santé et l’ensemble des ressources urbaines. Cette limitation des déplacements éclaire le chômage, voire la précarité. Ce fait est bien établi et largement partagé. Les limitations de déplacement s’expliquent-elles par des « freins » à la mobilité ? Quels sont-ils ? Quelles solutions proposer ? Sous la direction scientifique du sociologue Eric Le Breton, L’IVM, Innovation et développement et ADL lancent pour le compte du Grand Lyon une recherche-action sur la formation à la mobilité des personnes inscrites dans des parcours d’insertion professionnelle visant à concevoir des dispositifs de formation à la mobilité.

logos

Les empêchements de mobilité sont au cœur des processus du chômage et de la précarité. Ils prennent souvent la forme d’un cercle vicieux : sans mobilité, pas d’accès à la formation et à l’emploi ; sans emploi, pas d’accès à la mobilité autonome. Dans toutes les agglomérations françaises et ailleurs, ce diagnostic est bien établi. Des dispositifs nombreux proposent aujourd’hui des aides à la mobilité : tarifs sociaux pour les transports collectifs, transport à la demande, location à bas prix de deux roues et de voitures, préparation du permis de conduire adaptée à des personnes en rupture avec les savoirs scolaires, etc.
Le Grand Lyon, en complément de la politique d'amélioration des transports publics du Sytral, a créé une Plateforme Mobilité Emploi Insertion. Son animation est assurée par l’association Uni-Est, qui coordonne l’action de plusieurs acteurs de la mobilité pour l’insertion mettant en œuvre des services de mise à disposition de voitures, voitures sans permis et scooters électriques (CREMO et Mobi’scoot), des transports micro-collectifs (Tomeo), des auto-écoles sociales (Innovation et développement, Urhaj) et d’apprentissage du vélo (Pignon sur rue).


La mobilité n’est pas qu’une question de transport
Disposer des moyens de déplacement ne suffit pas. Divers « freins » à la mobilité dissuadent ou empêchent les personnes de s’éloigner de leurs quartiers habituels. Evoquons notamment :

les freins inscrits dans des frontières sociales lorsque des portions de ville sont évitées ou refusées parce que les personnes considèrent ne pas y être à « leur place » ; les freins relevant de dimensions affectives de l’expérience des personnes- Des événements tels que les divorces, les violences, les licenciements « colorent » négativement des territoires qui se présentent ensuite comme des « zones interdites » ; les freins renvoyant à la « lisibilité de la ville », l’expression désigne un ensemble
de difficultés de compréhension, d’appropriation et d’usage des fonctionnements urbains : difficultés de compréhension des cartes et des plans de villes et de réseaux, difficultés dans la conception des trajets, difficultés d’usage des dispositifs tels que les distributeurs automatiques de titre, les « valideurs», etc.

 

Plus d'infos

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Médias
commenter cet article
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 00:01

Comme petit cadeau de Noël, je vous offre un petit film d'animation très bien fait qui nous vient du Québec.

 

 

Saga Cité par Luc Chamberland, Office national du film du Canada

 

 

 

Présentation sur leur site


Le projet Saga cité

Depuis plus de dix ans, Vivre en Ville œuvre à l’amélioration de la qualité de l’environnement et des milieux de vie par la recherche d’un aménagement du territoire optimal. Grâce à de nombreux projets, outils de formation et programmes de sensibilisation, de plus en plus de spécialistes, élus ou professionnels peuvent faire progresser les pratiques en aménagement du territoire. Vous pouvez soutenir l’action de Vivre en Ville en devenant membre.

Face aux défis des changements climatiques, l’urbanisme et l’aménagement ont un rôle majeur à jouer. En définissant la forme des collectivités à l’origine des habitudes de vie des populations, ils permettent de réduire à la source les émissions de gaz à effet de serre. Cependant, les enjeux reliés à l’aménagement du territoire restent souvent méconnus.

S’il est vrai que la majorité des actions à entreprendre ne se résume pas à des gestes individuels, Vivre en Ville croit fermement à l’importance d’une prise de conscience publique et généralisée de l’importance de ces questions. Il s’agit donc de poursuivre le travail d’amélioration des pratiques d’aménagement du territoire et d’urbanisme ainsi que de sensibiliser le grand public à ces enjeux. Car les enjeux en question sont nombreux.

Rendez-vous dans la section S’informer pour en découvrir plus sur les différents domaines liés à l’aménagement et à l’urbanisme.

 

Plus d'infos sur leur site

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Médias
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 22:57

puceinvite.jpg" Transformations. De l'écriture, en tant qu'acte, en tant que processus. Du livre comme objet, et comme format. Des formes littéraires comme des écrits universitaires. Des intermédiaires comme des auteurs. D'une filière, et d'une civilisation. Trois défis. Tous communs."

 

C'est ainsi que commence, en mars dernier, "Octets et défis", une tribune stimulante sur Mediapart d'Aurélie Filippetti avant qu'elle ne devienne ministre de la Culture.

Des réflexions très en phase avec les questionnements que je me posais alors sur les grands principes de mon futur livre.

 

A découvrir également des lectures intéressantes dans "le débat" n°170 dont le sujet est "Le livre, le numérique".

Un extrait ici.

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Médias
commenter cet article
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 11:04

"La rue, fief des mâles" est un intéressant article du Monde qui nous rappelle combien des inégalités fortes peuvent exister entre hommes et femmes dans l'espace public.

 

Des inégalités dont peuvent, malheureusement, se faire le support des professionnels de l'urbanisme comme cela est relevé très justement. On installe des city stades pour les garçons, mais que fait-on pour les jeunes filles ? Quant aux femmes, on réduit bien souvent leurs besoins à celui des mamans.

Ce n'est pas toujours facile de sortir d'une lecture des territoires qui ne soit pas uniquement autocentrée pour comprendre comment celui-ci est vraiment habiter, physiquement et socialement.

 

Le travail de Sofie Peeters sur le machisme ordinaire dans les rues de Bruxelles est ainsi particulièrement édifiant comme le montre ce reportage de la RTBF :

 

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Médias
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 20:58

Il y a six ans, j'évoquais la démarche exemplaire du Bondy Blog.


Le Bondy Blog est un média en ligne créé en 2005 au moment des émeutes par des journalistes suisses qui sont venus s'immerger à Bondy pendant 3 mois pour parler autrement de la banlieue. Après leur départ, le blog a été transmis à une équipe locale, avec de jeunes blogueurs, qui a continué à le faire vivre et le développer de manière exemplaire jusqu'à en faire un vrai média.

En 2010, ils avaient plus de 13 000 visites par jour selon Wikipedia. Dont moi de temps en temps qui apprécie ces regards différents, de grande qualité, sur la vie en banlieue, très instructifs.

 

Je viens de découvrir que, en 2012, LCP leur a permis de créer une émission politique mensuelle consacrée à la banlieue : le Bondy Blog Café.

Des intervenants qui savent de quoi ils parlent, des questions et reportages qui touchent, cela change des clichés. Comme quoi, il est possible de parler de la banlieue avec un vrai travail journalistique et de la fraîcheur.

 

Cliquez

Ils ont ainsi reçu de nombreux candidats à l'élection présidentielle.

Voir le best of.

Fin juin, c'est François Lamy, le nouveau ministre à la ville, qui s'est retrouvé face à eux pour présenter ses premières impressions et orientations.
Cliquez


Deuxième saison à partir du 28 octobre 2012. A suivre.

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Médias
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 14:03

 

Barcelone - Urbanisme - 2012 - S1 - 0Alors que nous sommes abreuvés de pubs pour vendre les voitures, Carfree signale "la pub la plus sexy jamais réalisée pour les transports en commun". Elle vient du Danemark.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Médias
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 15:53

Les transports en commun parisiens comme vous ne les avez jamais vus... quoi que...

 

 

 

Un film de Raphaël DESCRAQUES, par ailleurs auteur de la websérie "Le visiteur du futur".

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Médias
commenter cet article

Articles Récents