Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Introduction

Le temps d'un livre
 

Après trois dernières années où la pratique a pris le dessus, il est temps pour moi de prendre du recul, de reprendre le temps dfe la réflexion.

Le Grand Toulouse vient de m'accorder un an de congé de formation à cette fin avec un projet de mémoire un peu particulier : un livre.

 

"Quel urbanisme pour mon territoire ? Petite introduction pour ceux qui veulent participer.", tel est son titre provisoire.

Il n'aura pas la prétention de dire au lecteur quel urbanisme est nécessaire pour son territoire, mais bien de lui ouvrir des perspectives et lui donner des éléments pour y réfléchir.

Il s'agit d'un projet global et multimédia dans lequel contenu, format et modalités de réalisation sont intimement liés et conçu pour répondre à plusieurs niveaux de lecture (citoyen intéressé, citoyen engagé, professionnel ou élu).

Dans la perspective des prochaines élections municipales, l'objectif est de publier ce livre à l'automne 2013.

 

Ce blog aura une place particulière dans ce projet comme lieu de débat pendant sa réalisation et comme support de ressources complémentaires du livre par la suite.

N'hésitez donc pas à faire part de vos commentaires et à vous inscrire ci-dessus pour être prévenus de la publications des nouveaux articles. Bref: participez !

 

Voir la note de présentation.

 

Juin 2012

Recherchez Ici

Le projet de livre

Livre QUel urbanisme pour mon territoire - page garde V2.0

19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 11:57

J'ai déjà eu l'occasion de vous présenter le Collectif PDU, collectif informel d'associations qui militent, depuis, 1997, pour une politique des déplacements plus ambitieuse dans l'agglomération de Toulouse.
Après avoir surtout écouté pendant un an et demi, je me suis de plus en plus investi depuis un an jusqu'à coordonner l'écriture du Projet 2008 du Collectif (d'où aussi des articles moins nombreux ici).


Campagne pour une politique des déplacements plus ambitieuse

A travers notre Projet 2008, nous avons voulu esquisser ce que pouvait être une vraie politique des déplacements pour une agglomération multipolaire durable afin de nourrir les débats pendant la période électorale, mais aussi ceux qui vont suivre.
En effet, la question des déplacements a été au coeur des débats.

Nos propositions sont décrites dans un projet global et des fiches détaillées sur certains thèmes ou secteurs dont l'accessibilité a été priviligiée.
Nous n'avions pas la prétention de proposer un projet parfait
: tracés, modes, priorités, bien des points seront à discuter. Ceci est de la responsabilités des collectivités, pas des associations.
Notre objectif était d’alimenter les débats pendant cette période électorale en interpellant les candidats et de donner à chacun des éléments pour se faire sa propre opinion.

Le travail du Collectif, depuis tant d'années, a fini par influencer les programmes de la plupart des candidats, du Modem à l'extrême gauche en passant par le candidat élu, M. Cohen. Seul l'ancien maire n'envisageait pas de modifier fondamentalement la politique antérieure.
Une politique beaucoup plus ambitieuse devrait donc être lancée prochainement après une phase de concertation organisée dans les mois à venir : "les Assises de la Mobilité".
Le Collectif PDU sera bien sûr présent dans les débats à venir.


Une agglomération au bord de l’asphyxie 


Très rares sont ceux aujourd’hui, qui ne considèrent pas, que les déplacements sont devenus un problème qui pénalise toute l’agglomération tant ses habitants que ses entreprises.
Les bouchons sont de plus en plus nombreux dans une agglomération où la voiture est reine depuis des décennies (62% des déplacements en 2004, 74% en banlieue, la moitié des déplacements en voiture faisant moins de 3 km).
Dans le même temps, les déplacements à pied représentent seulement 20%, ceux en transport en commun 8% (3% en banlieue) et ceux en vélo 3%. La ligne B a certes amené une certaine « bouffée d'oxygène », mais seulement pour quelques uns car une très grande partie de l'agglomération ne dispose toujours pas de transports en commun performants.

Ces résultats ne sont pas surprenants car il y a des raisons : le problème de la gouvernance, l'absence de projet global, des projets de nouvelles voies routières, un réseau de transport en commun qui se contente de converger vers Toulouse à coup d'infrastructures lourdes et coûteuses avec une faible qualité de service sur le reste du réseau (fréquences, plages horaires, intermodalité, etc.) et
des modes doux délaissés (discontinuités des cheminements, sécurité, etc.).

Sans politique à la hauteur des enjeux, la situation actuelle ne pourra que continuer à se dégrader.


Esquisse d'une politique de déplacements

A travers notre Projet 2008, nous avons voulu
esquisser ce que pouvait être une vraie politique des déplacements pour une agglomération multipolaire durable.

Il s'agit notamment d'offrir de vraies alternatives à la voiture individuelle, à travers un ensemble de propositions :
- un projet global et partagé,
- une nouvelle gouvernance,
- des transports en commun attractifs partout et tout le temps (meilleur maillage avec des lignes structurantes et des lignes de proximité, qualité de service exemplaire, réseau de nuit),
- des modes doux favorisés (développement du vélo, piétonisation, etc.),
- d'autres pratiques de la voiture 
(développement du covoiturage, de l'auto-partage, etc.),
- etc.

Ces propositions ont été détaillées en fonction de ce qui pouvait être réalisé :
- rapidement (2010),
- d'ici la fin de ce nouveau mandat (2014),
- d'ici la fin du mandat suivant (2020).


Quelques documents

Le
projet global : Version complète (16 pages) et
Version synthétique (2 pages).

Interview de Radio Campus Toulouse



Plus d'infos sur le blog du Collectif.


Bref, il y a du boulot !

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoît Lanusse - dans Villes et projets
commenter cet article

commentaires

civetta 21/03/2008 22:19

je pense en effet que la question des transports est THE priorité Toulousaine à régler!! Toulouse est vraiment un tres mauvais modèle ecologique: toutes ces periphéries dont on ne peut s'echapper QUE en voiture, c'est totalement ringard sur le plan ecologique!!

Fanette 21/03/2008 09:06

Bonjour,
la seconde République des blogs aura lieu le samedi 29 mars au fer Dillon, à partir de 17h30, jusqu'à...pas d'heure :
http://republiquedesblogs.net/Toulousemars2008
Si tu veux y participer, inscris toi sur le blog ou le wiki de la RB, ,merci !

Articles Récents